2016

Storiavoce, webradio consacrée à l’Histoire

13335574_120570985029511_5153292448982696020_n
Une nouvelle venue dans le paysage des webradios : Storiavoce a vu le jour le 6 septembre dernier

Retrouvez-la sur http://storiavoce.com/

Les quatre grandes périodes (antique, médiévale, moderne, contemporaine), illustrées par des conférences de qualité.
On aura plaisir à y retrouver des émissions produites par la chaîne Canal Académie, aujourd’hui disparue.

Commentaire • [ Permalien ]
2016

Le tout numérique à l’école, une fausse bonne idée ?

Photo FEP
Dans un essai publié chez Seuil (Le désastre de l’école numérique), l’ingénieur et essayiste Philippe Bouix et l’enseignante Karine Mauvilly tirent la sonnette d’alarme devant la « numérisation » de l’enseignement, prévue en particulier pour être accélérée par la réforme du collège entrant en vigueur à la rentrée 2016.

Derrière cette tendance, une illusion : celle de penser que c’est la technologie qui va enrayer l’échec scolaire.

Sans appeler à un utopique retour en arrière, ils prônent une école libérée des écrans. Sans cela, ils nous dépeignent un horizon dangereux pour les élèves comme pour leurs enseignants :

« L’école numérique, c’est un projet de déconnexion toujours plus grande de l’homme d’avec son milieu naturel. Nous allons élever des enfants «hors-sol», comme nos tomates insipides! Avec le numérique, on ne promeut plus l’effort : face au découragement, l’école doit devenir ludique, gamifiée, l’enseignement doit être fun, les profs sympas. On ne laisse plus de place au hasard, à l’ennui, à l’apprentissage de la patience, de la lenteur, de la réflexion : tout doit devenir rapide, efficace, on veut tout, et tout de suite. L’école doit se consommer, comme le reste. Et tant pis pour les futurs poètes que l’ennui guidait parfois vers le ballet des feuilles d’automne. L’école moderne doit former des managers ou des chauffeurs «uberisés», pas des poètes. »

Retrouvez leur interview passionnante sur Libération.

Commentaire • [ Permalien ]
2016

Initiatives scolaires à la faveur de la rentrée 2016

Photo FEPA l’occasion de la rentrée 2016, Le Parisien se fait l’écho d’une tendance générale qui touche le système scolaire en France, devant les difficultés rencontrées par l’Education Nationale pour mettre en place de vraies réformes.

L’initiative privée doit prend le relais d’un service public défaillant : les mauvais résultats du « système » parlent d’eux-mêmes, et l’idée est de plus en plus largement acceptée qu’il faut partir d’en bas pour trouver les bonnes initiatives, à l’extérieur de l’Education nationale, mais aussi en son sein.

La Fondation Espérance banlieues multiplie les écoles, le géant du soutien scolaire, Acadomia, ouvre un établissement hors-contrat, et l’instruction à domicile connaît une embellie sans précédent.

Autant d’évolutions qui ne peuvent que heurter de front la tendance actuelle du ministère à accroître son emprise sur l’éducation, faisant ainsi monter la grogne des parents et éducateurs, déjà à son comble.

Retrouvez l’article en ligne ici sur Le Parisien.

Commentaire • [ Permalien ]
2016

Gratuité, liberté et qualité peuvent-elles marcher ensemble ?

A quelques jours de la rentrée, sur AgoraVox, une réflexion intéressante d’un ancien professeur sur les dérives du tout gratuit dans la société française, où « gratuit » rime souvent avec « sans valeur ».

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-gratuite-est-elle-synonyme-de-183957

Commentaire • [ Permalien ]
2016

Quand l’Education nationale trouve plus d’écoles hors contrat que Créer son école

Mise en page 1Actuellement, 53 000 élèves sont scolarisés dans des établissements hors contrat ce qui représente moins de 3 % de l’effectif total du secteur privé. Si leur nombre reste encore peu élevé, ces lieux d’enseignement atypiques tendent à se multiplier. En effet, d’après des statistiques réalisées par le ministère de l’Éducation nationale, entre 2011 et 2014, le nombre d’écoles hors contrat a augmenté de 26 %. Concernant le second degré, le nombre de collèges a augmenté de 30 % tandis que le nombre de lycées a lui diminué de 5 %. Une spécificité de ces écoles est leur grande diversité : d’après la Fondation pour l’école, deux écoles sur cinq sont confessionnelles, les autres développent des pédagogies spécifiques qui s’adressent à des publics bien précis (élèves ayant des difficultés scolaires ou étant bilingues par exemple). Lire la suite

Commentaire • [ Permalien ]
2016

Nouvel Obs : Une école pour dys à Toulouse

L’école Fourio, implantée à Toulouse, est destinée aux enfants dyslexiques. Le Nouvel Obs est allé rencontrer sa directrice. Nous reproduisons ici l’article : L’école Fourio dans le Nouvel Obs

Commentaire • [ Permalien ]
2016

Bac 2016 : le résultat des lycées hors contrat

Le Figaro a réalisé le palmarès des lycées hors contrat à partir des résultats du bac 2016. Les résultats sont excellents ! Lire la suite : http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/un-palmares-d-excellence-pour-les-lycees-hors-contrat-21161/

Commentaire • [ Permalien ]
2016

Pierre Nora sur les nouveaux programmes d’histoire

INTERVIEW – Les nouveaux programmes d’histoire, proposés pour la rentrée 2016, font de nombreux mécontents. L’académicien historien, directeur des sept volumes Les Lieux de mémoire fait part de ses inquiétudes. Lire la suite

Commentaire • [ Permalien ]
2016

Question écrite au gouvernement sur la prise en charge des AVS du hors contrat

Le député Dominique Tian a posé une question écrite au gouvernement en ce jour pour attirer l’attention sur l’injustice que représente le refus de prise en charge sur fonds publics des assistantes de vie scolaire des enfants handicapés scolarisés dans les écoles hors contrat. Qu’il en soit chaleureusement remercié. Il faut à présent aller plus loin et changer la loi.

Lire la suite

Commentaire • [ Permalien ]
2016

La course des héros et les écoles hors contrat

Dans le cadre de la courses des héros, les fillettes Paula et Brune ont couru en joelette (fauteuil pour personnes à mobilité réduite). Leur but, lever des fonds, dans le cadre de l’association Génération Lumineuse, pour financer leur assistante de vie scolaire (AVS). En effet, aussi choquant que cela puisse nous paraître, l’Etat ne prend pas en charge le salaire des AVS accompagnant les enfants handicapés s’ils sont scolarisés dans une école privée hors contrat, alors qu’il prend en charge financièrement les AVS des enfants scolarisés dans des écoles publiques ou sous-contrat. Cherchez la logique à cela! Comment ne pas y voir une discrimination sans fondement entre les enfants, au regard du type d’école choisi par leurs parents? Et encore, peut-on encore parler de choix quand, comme c’est ici le cas pour la petite Brune, c’est l’absence de locaux aux normes d’accessibilité handicapés de la maternelle publique concernée qui a contrait les parents à scolariser leur enfant dans une école privée hors contrat. Par défaut donc. Cette situation est objectivement scandaleuse. Un amendement tendant à faire cesser cette injustice a été introduit la semaine dernière  par le député HETZEL (LR) dans le cadre de l’examen de la loi Egalité et citoyenneté à l’Assemblée nationale, mais – suite à un inexplicable avis défavorable du gouvernement- il a été rejeté. Il faudra remonter encore et encore à l’assaut pour que cesse cette injustice, à laquelle nous n’avons aucune raison de nous résigner.
Pour voir le témoignage de Paula et de ses parents:
Commentaire • [ Permalien ]